• Un nouveau dispositif protecteur de la biodiversité : le SRCE.

    Le  SRCE est le Schéma Régional de Cohérence Ecologique, en cours d'élaboration en Pays de la Loire.

    De quoi s'agit-il ?

    Un nouveau dispositif protecteur de la biodiversité : le SRCE.

    La trame verte et bleue (plaquette du MEDD), novembre 2010.

    Le SRCE est un schéma d'aménagement du territoire qui, en application des lois issues du Grenelle de l'Environnement, doit établir d'ici fin 2012 :

    -  une cartographie du réseau d'habitats naturels appelé « trame verte et bleue » (TVB), ensemble de réservoirs naturels de biodiversité reliés entre eux par des corridors écologiques terrestres (trame verte) et aquatiques (trame bleue) ;

    - les mesures permettant d'assurer la conservation, et le cas échéant, la remise en état de cette trame. 

    À quoi servira-t-il ? 

    Les documents d'urbanisme (par exemple les SCOT) et les grands projets (par exemples les autoroutes) devront respecter le SRCE, de même que les SDAGE (Schémas Directeurs d'Aménagement et de Gestion des Eaux). Cependant le SRCE ne sera pas opposable aux tiers.

    Son but est d'enrayer la perte de biodiversité qu'entraînent l'artificialisation et la fragmentation des sols dues aux activités humaines. 

    Comment le SRCE est-il élaboré? 

    L'État et la Région le construisent à partir d'orientations nationales et de données scientifiques, en concertation avec un Comité Régional « Trame verte et bleue » et de commissions de travail composées de 5 collèges : collectivités territoriales (30%) ; État (15%) ; organismes professionnels et usagers de la nature (20%) ; associations de protection  et gestionnaires d'espaces naturels (15%) ; scientifiques (5%).

    Après une analyse de la situation actuelle menée en 2011, on passe actuellement à la détermination de la TVB ; le plan d'actions et les outils d'accompagnement seront établis au second semestre 2012.

    Le réseau FNE intervient dans la concertation au niveau de différents ateliers de travail (ainsi, COORLIT 85, membre de VNE, participe à l'atelier « façade littorale, marais et zones humides littorales »).
    _________

    Quelques définitions
     :
    Continuités écologiques
     : Association de réservoirs de biodiversité, de corridors écologiques et de cours d'eaux et canaux.
    Réservoirs de biodiversité
     : Zones vitales, riches en biodiversité, où les individus peuvent réaliser tout ou partie de leur cycle de vie.
    Corridors écologiques
     : Voies de déplacement empruntées par la faune et la flore qui relient les réservoirs de biodiversité.
    Trame verte et bleue
     : Ensemble des continuités écologiques, constitué d'une composante bleue, se rapportant aux milieux aquatiques et humides, et d'une composante verte, se rapportant aux milieux terrestres, définies par l’article 371-1, alinéas II et III du code de l'environnement.

    Pour en savoir plus : centre de ressources pour la mise en oeuvre de la trame verte et bleue.

    « Projet autoroutier A831 : La voie est loin d’être dégagée !Vers une agriculture « durable » ? »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :