• « Nous avons plus besoin des abeilles que des OGM. »

    Depuis l’apparition des premières cultures d’OGM* en Europe, les apiculteurs ne cessent d’alerter les pouvoirs publics sur l’impossible coexistence entre ces cultures et l’apiculture.

    L’abeille est un élément indispensable de l’environnement, de la biodiversité, et un atout incontournable pour la pollinisation de nombreuses cultures. Déjà mise à mal par la pression des pesticides, elle pourrait tout bonnement disparaître de nos campagnes, ou être accusée de disséminer les pollens OGM !

    Pour une protection de l'apiculoture et des consommateurs face au lobby des OGM.

     

    Face à ce risque inadmissible, une pétition soutenue par de nombreuses associations demande instamment au Commissaire européen à la Santé et à la Consommation, et aux décideurs européens et nationaux, de protéger l’abeille et l’apiculture, et de :

    - suspendre immédiatement et ne pas renouveler l’autorisation de culture en plein champ du maïs MON 810,
    - bloquer l’avancée de tous les dossiers de plantes génétiquement modifiées nectarifères ou pollinifères,
    - faire évaluer rigoureusement l’impact des plantes transgéniques sur les ruchers, notamment les couvains et les abeilles hivernales, et de rendre publics tous les protocoles et résultats,
    - respecter le droit à la transparence pour les consommateurs.

    __________

    * Organismes génétiquement modifiés.

    « Bonne et heureuse année 2013.Sur le projet de liaison électrique 225 000 V Recouvrance-La Merlatière. »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :