• La communauté de communes du Pays de St-Gilles-Croix-de-Vie a repris le projet de port de plaisance de Brétignolles-sur-Mer et le soumet à une concertation préalable du public. Pour nos associations : France Nature Environnement Pays de la Loire, Vendée Nature Environnement, la LPO 85, COORLIT 85 et le Comité pour la Protection de la Nature et des Sites, c'est toujours NON.

     

    Projet de port de plaisance de Brétignolles-sur-Mer : pour nous, c'est toujours non !

    L'idée d'implanter de toutes pièces un simili-« aber »
    aux dépens d'une côte sableuse est tout simplement... aberrante !
    (iconographie tirée du dossier de communication du projet)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Suite à une instruction technique de 2016 de la Direction Générale de l'ALimentation du ministère de l'Environnement (DGAL), les préfets des 5 départements des Pays de la Loire ont pris dernièrement des arrêtés pour réglementer l'épandage des pesticides à proximité de bâtiments recevant du public fragile dit « vulnérable ». Réactions de FNE Pays de la Loire et de ses fédérations départementales.

    Pesticides : des arrêtés préfectoraux pour protéger le public vulnérable

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Une pluviométrie déficitaire sévit depuis cet été sur le bassin versant du Marais Poitevin et au-delà. En conséquence, les rivières et les nappes aquifères sont au plus bas. Les milieux souffrent. Les débits élevés font défaut, alors qu’ils sont nécessaires aux rivières et au marais pour se régénérer en hiver. Les nappes ont besoin des pluies hivernales pour se reconstituer pendant que la végétation est en sommeil. Les producteurs d’eau potable sont inquiets : les barrages ont du mal à se remplir. Les pluies récentes ne suffisent pas pour sortir de cette situation de crise.

     

    Face à la sécheresse hivernale, le désordre organisé !

    Une « bassine » (retenue d'eau agricole) et sa station de pompage
    dans la plaine du Sud-Vendée, où 60M€ de fonds publics ont été investis
    depuis 10 ans dans des équipements de ce type...

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • La loi « littoral » a 30 ans. Votée en 1986, après que les lois de décentralisation eurent transféré aux communes la responsabilité des décisions d'urbanisme, elle devait permettre d'encadrer des politiques d'aménagement désormais conduites à l'échelle de la localité.

    Souvent mal comprises, critiquées voire remises en cause, ses principales dispositions reposent sur quelques grands principes : urbanisation contenue dans la continuité des agglomérations et villages existants ou dans des hameaux intégrés à l’environnement, et « limitée » pour ce qui concerne les espaces proches du rivage ; en dehors des espaces déjà urbanisés, interdiction des constructions ou installations sur une bande littorale de cent mètres à compter de la limite haute du rivage (sauf dérogations spécifiques).

    Les associations vendéennes de France Nature Environnement organisent une journée de formation afin de mieux comprendre les dispositions majeures de cette loi fondamentale et apprendre à en maîtriser les implications pratiques.

    Comprendre les dispositions majeures de la loi « littoral »


    votre commentaire
  • Récemment disparu, Jean-Claude Demaure, universitaire et homme d'engagement, a participé aux premières luttes environnementales conduites sur le littoral vendéen menacé pour le bétonnage. Anne-Marie Grimaud lui rend hommage.

    Hommage à Jean-Claude Demaure

    Jean-Claude Demaure (à droite), accompagnant en 1975 le tribunal administratif de Nantes
    dans les marais salants de Guérande menacés par un projet de rocade (D.R.)

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique