• ADEV : un coup de force sanctionné par la Cour d'appel.

    ADEV : le coup de force sanctionné par la Cour d'appel.

    Ouest-France, 28 juin 2013.

    • Pour en savoir plus, lire le dossier.

    En cause derrière ce coup de force, l'entrisme de porteurs d'intérêts corporatistes dans une association agréée de protection de la nature et de l'environnement ; avec comme conséquence une possibilité supplémentaire pour ces porteurs d'intérêts d'accéder à des instances de concertation où ils sont déjà représentés en tant que professionnels. Ainsi, ils y cumulent les sièges, une fois au titre de leurs organismes professionnels, et une fois au titre – usurpé – de "représentants de l'environnement"...

     

    « Sortie de route confirmée pour l'A831.A831 : le débat biaisé autour de la prétendue « exemplarité environnementale ». »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :